[Chronique] L’homme qui voulait rêver sa vie (Lionel Touzellier)

DSC_0604Nouvelle chronique aujourd’hui pour vous parler du dernier roman que j’ai fini, L’homme qui voulait rêver sa vie, écrit par Lionel Touzellier. J’ai été très gentiment contacté par l’auteur lui-même il y a quelques semaines pour savoir si j’étais intéressé par la lecture de son livre. J’avoue que le titre m’a tout de suite convaincue. Je vous laisse le résumé de ce roman « feel-good ».

Résumé:

« Qui a dit que la vie n’était pas un conte de fées ? »
Il était une fois un homme qui voulait passer sa vie enfermé dans sa bulle. Mais ça, lui rabâche-t-on, ça n’existe que dans les contes. Personne ne peut échapper à la réalité. Et effectivement, tôt ou tard, il est contraint de suivre un chemin qui n’est pas le sien. Les années passent et, un beau jour, sa conscience se réveille : il décide de reprendre les rênes de son existence. Malheureusement, une tragédie vient bouleverser ses plans…
Quand le rêve et la réalité s’emmêlent, lequel, du hasard ou du destin, lui montrera la voie à suivre ?

Mon avis:

L’auteur, dans ce roman, nous présente le personnage d’Antoine, un jeune homme, aux origines rurales, qui (certain diront) à réussit sa vie en devenant trader à la City de Londres. Il travaille comme un forcené et laisse sa vie sociale et privée de côté, jusqu’au jour où il décide de laisser tout ça derrière lui. Il prend sa retraite, un bon pactole en poche, il veut retourner dans sa campagne native pour aider ses parents qui sont agriculteurs, et il veut offrir à sa sœur les études supérieures dont elle rêve. Sauf que voilà, il perd sa famille dans un tragique accident avant qu’il n’est pu les revoir.

Cette tragédie va être la pierre angulaire de ce roman. On va voir dans un premier temps un Antoine plus bas que terre, aux pensées suicidaires. Et (ce qui est très beau dans ce roman) comment, petit à petit, et à force de rencontres, il va lentement renaitre de ses cendres en un homme meilleur: une force optimiste dans un monde qui part à la dérive.

Ce que j’ai particulièrement aimé :

J’ai beaucoup aimé les personnages dans ce roman, et surtout le fait que Lionel Touzellier les ait très très bien développés. Tous autant qu’ils sont. Du coup, je les ai tous appréciés, je me suis attachée à eux. Ils sont d’un réalisme fou. J’avais l’impression de les connaitre même si c’était par l’intermédiaire d’Antoine, le personnage principal.

J’ai trouvé le thème du roman très bien abordé par l’auteur. On suit le personnage d’Antoine à travers les différentes étapes de sa reconstruction personnelle. Non seulement la sienne, mais aussi celle des autres personnages qu’il peut rencontrer. Chacun d’entre eux a des espoirs brisés, mais Antoine se refuse de laisser les choses se dégrader. C’est vraiment un roman qui fait du bien, qui remonte le moral.

J’ai préféré la deuxième partie du roman, sans en dire trop, le moment où Antoine décide de changer les choses autour de lui, donner de l’espoir à des personnes qu’il ne connait pas, des gens qui ne savent pas qui il est. C’était vraiment chouette de voir comment un message d’espoir peut se propager sans artifice, juste de bouche à oreille.

Le message d’espoir et d’amour délivré par ce roman a vraiment été une bouffée d’air frais pour moi. C’est un roman qui est parfait à lire en ce moment.

Ce que je n’ai pas vraiment aimé:

Malheureusement, j’ai eu un peu de mal avec le style de l’auteur. C’est très subjectif, mais voilà j’ai eu du mal a certain moment avec sa façon de décrire les choses et de donner des définitions (genre dictionnaire) pour expliquer certains choix d’expressions. C’est le genre de chose qui a sa place en note de bas de page pour moi et pas en plein milieu de la narration.

Peut-être que je vais avoir l’air blasé, et évidemment c’est tout le but du roman, d’être quelque chose qui redonne gout à la vie et qui fasse du bien au moral, mais j’ai eu l’impression que c’était un peu trop idéalisé ou optimiste. Je m’explique: j’ai trouvé ça très bien que le personnage d’Antoine soit si altruiste et généreux et qu’il ait le cœur sur la main. Il veut faire en sorte que les hommes fassent preuve de plus d’humanité les uns envers les autres et réalise qu’il devrait d’abord faire ça à sa propre échelle.

Il aide ses nouveaux amis, ceux qui ont été là pour lui lorsqu’il était au plus bas. Après j’ai envie de dire que c’était un peu « facile » puisqu’Antoine est un ancien trader, il a le portefeuille qui va avec. Quasiment toutes les bonnes actions qu’il réalise pour ses amis, et même s’il s’agit de petit coup de pouce, ont pu être réalisé parce qu’il avait de l’argent. J’aurais aimé voir comment il aurait fait sans, comme monsieur tout le monde en sorte, à une échelle plus réaliste.

Ma note:

★ ★ ★ ☆ ☆

Lecture mitigée pour moi, j’ai beaucoup aimé le thème de ce roman, et aussi les personnages ainsi que le message délivré par l’auteur. Mais pour moi, il y a eu plusieurs petites choses qui ont fait que ma lecture n’a pas été un coup de cœur.

Merci encore à Lionel Touzellier de m’avoir permis de découvrir son roman. Je vous laisse ici un lien si vous envie de lire un roman feel good, qui fait du bien en cette période d’incertitude.

À très bientôt les BookLovers 💙

Retrouvez-moi sur Instagram et sur GoodreadsFacebook et Twitter

Publicités

Un commentaire sur “[Chronique] L’homme qui voulait rêver sa vie (Lionel Touzellier)

  1. C’est ma lecture en cours, j’en suis à presque la moité et j’aime beaucoup justement la façon dont Antoine arrive à reprendre un peu goût à la vie malgré le fait d’être au bout du rouleau. J’ai hâte de découvrir la suite et je trouve que c’est une très jolie, et touchante, histoire 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s