[Chronique] Horse Lover (Alan Day)

DSC_0588Nouvelle chronique aujourd’hui pour vous parler de Horse Lover, écrit par Alan Day, publié Au Diable Vauvert. Il s’agit d’un livre que j’ai reçu grâce à lecteurs.com et leur opération Explobook. J’ai donc reçu dans ma boite aux lettres le livre que j’avais choisi sur leur site, en contre parti, je m’engageais à le chroniquer pour eux. J’ai déjà posté mon avis sur leur site, mais je me suis dit que j’allais aussi vous présenter ce livre sur mon blog.

Résumé:

Déjà en charge de deux ranchs de bétail, Alan Day fait l’acquisition en 1988 de plus de 350 hectares dans les grandes plaines du Sud Dakota et de mille cinq cent mustangs réputés impossibles à dresser, et en péril ! Aux États-Unis, les chevaux sauvages sont offerts à l’adoption ou parqués par le Bureau de Gestion du Territoire dans des zones de détention et abattus en cas de surpeuplement. Day décide alors, contre l’avis de tous, de faire de son ranch un sanctuaire écologique pour chevaux sauvages.
Usant de toute son énergie, il va ouvrir un débat constitutionnel sur le droit au bonheur des animaux et créer la première réserve pour chevaux sauvages aidée par l’Etat.

Mon avis:

Ce livre raconte le récit d’Alan Day, un cow-boy du Midwest des États Unis. Le récit prend place lorsqu’il achète une propriété de plusieurs hectares. Alors qu’il est d’abord éleveur de bœufs, il se voit proposer l’idée de faire de ce nouveau ranch un paradis pour mustangs. Les mustangs sont des chevaux sauvages qui vivent en général en liberté. Le gouvernement américain essaie tant bien que mal de les « parquer » chez des éleveurs de chevaux, ou de les faire domestiquer lorsque c’est possible. Sauf que voilà, ces animaux sauvages n’ont rien à faire dans des enclos. Alan accepte donc de prendre parti et d’offrir à ces deux mille mustangs en quête de liberté un espace bien à eux ou ils pourront vivre en sécurité. Évidemment pour lui ça va être l’aventure de sa vie, car il ne connait pas grand-chose aux chevaux sauvages, d’autant plus quand ils sont plusieurs milliers.

Ce que j’ai particulièrement aimé :

Le livre se découpe en plusieurs chapitres qui sont comme des souvenirs d’Alan. C’est quelque chose que j’ai beaucoup aimé. Certains chapitres sont réservés à l’avancement de son projet, ainsi que ses « premières fois » avec les mustangs, etc. et puis d’autres chapitres sont des souvenirs liés à ses autres ranchs, ou aux chevaux qu’il monte ou a monté. Chaque souvenir à un lien avec sa nouvelle aventure.

C’est un livre très dépaysant. Si vous avez envie de voyager, de passer du temps dans les grands espaces, c’est le livre parfait. J’ai beaucoup aimé le fait que ça soit un récit et non un roman. Ici, il s’agit d’une histoire vraie. Ça donne vraiment un angle différent à notre lecture. Et même si on n’est pas forcement un « horse Lover », on apprend plein de choses remarquables sur les chevaux en général. Ce sont des animaux très attachants et intelligents, et on s’en rend très facilement compte vu comment Alan nous explique sont quotidien particulier avec eux.

Ce que je n’ai pas vraiment aimé:

La seule chose qui m’a un peu embêté a été la longueur de certains chapitres. Même s’ils ne sont pas très longs, parfois j’ai trouvé que c’était un peu lent dans la narration.

Ma note:

★ ★ ★ ★ ☆

En tout cas, cette lecture a été comme une bouffée d’air frais pour moi, j’avais l’impression d’être sur le terrain avec Alan, à cheval, à vibrer alors que des milliers de mustangs parcouraient librement les plaines à toute vitesse. Je vous recommande ce roman, que vous soyez un amoureux des chevaux ou non.

À très vite pour de nouvelles chroniques, et bonnes lectures à vous les BookLovers 💙

Retrouvez-moi sur Instagram et sur GoodreadsFacebook et Twitter

Acheter Horse Lover d’Alan Day

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s