[Chronique] The Paper Magician (Charlie N. Holmberg)

dsc_01610Merci à Amazon Publishing France et NetGalley FR pour ce roman

Nouvelle chronique aujourd’hui, je vous parle de The Paper Magician de Charlie N. Holmberg. La couverture est juste sublime et le résumé m’a énormément plu. J’ai trouvé l’idée de départ vraiment très originale. Ce livre est le premier tome d’une trilogie.

Résumé:

C’est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l’école Tagis Praff, elle se voit contrainte d’embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c’est pour le restant de sa vie. 

Dès le début de son apprentissage chez l’excentrique, mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu’elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l’avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite. 

Une Exciseuse – pratiquant la magie noire liée à l’élément de chair – attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s’enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l’horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.

Mon avis:

Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Ceony. C’est une jeune femme tout juste diplômée d’une école de magie. Pour finir ses études, elle doit commencer son apprentissage au coter d’un mage. Mais malheureusement pour elle, elle a été choisie pour pratiquer la magie du papier. Dans cet univers fantastique du début du XXe siècle, les magiciens se spécialisent dans un matériau. Ceony aurait adoré travailler le métal, mais elle se retrouve avec le papier. Mais au fur et à mesure des jours, elle se rend compte que le papier permet de nombreuses choses. Elle découvre aussi que son maitre, Emery Thane, a beaucoup de choses à cacher. On est plongé dans un monde magique très original, très poétique aussi, qui m’a fait rêver.

Ce que j’ai particulièrement aimé :

L’histoire se déroule au début du XXe siècle, et c’est une période historique que j’aime tout particulièrement donc j’étais très contente de pouvoir lire une fiction qui se déroule à cette période.

J’ai vraiment adoré la première partie du roman, lorsque Ceony arrive chez son maître d’apprentissage. Elle découvre (et nous en même temps) toutes les possibilités que la magie du papier peut offrir. J’ai trouvé que c’était vraiment très original que les magiciens travaillent avec un seul matériau. Je n’avais jamais lu une histoire comme celle-ci. On apprend, en même temps que Ceony, tout ce que la magie du papier peut faire et c’est vraiment extraordinaire. Ça m’a fait rêver.

Les personnages sont très bien développés dans ce roman, et j’ai particulièrement aimé la façon dont l’auteure réussit à nous en apprendre plus sur eux. C’est une intrigue très bien menée. J’ai hâte de pouvoir lire la suite, car ce premier tome souligne de nombreuses interrogations.

Ce que je n’ai pas vraiment aimé :

Il y a quelque chose qui m’a un peu dérangé, au début je me suis dit que ça pouvait être dû à la traduction, mais non, j’ai vérifié avec la version originale: l’auteure emploie un vocabulaire qui ne correspond pas toujours à la période à laquelle elle inscrit son intrigue. Au début de ma lecture, je me suis même demandé si l’histoire ne se passait pas au XXIe siècle. C’était vraiment très bizarre. Mais effectivement, on sait que l’intrigue se déroule en 1912.

La dernière chose, c’est que la deuxième partie du roman m’a un peu moins plu. J’ai trouvé ça long, alors que pourtant c’est un livre assez court. Pour moi, ça manquait peut-être un peu de dynamisme. Le début de l’histoire se déroule assez vite, les jours et les semaines se succèdent plutôt rapidement, mais arrivé à la moitié du livre, le temps de narration semble plus long, plus étiré pourtant il s’agit d’une action qui dure tout au plus quelques heures.

Ma note :

★ ★ ★ ★ ☆

Je vous conseille ce roman si vous aimez la magie et le fantastique. Cette histoire est particulièrement originale, et le thème de la magie y est abordé d’une manière totalement nouvelle. J’ai déjà envie de retourner dans le monde créé par Charlie N. Holmberg.

À très vite les Book Lovers et bonnes lectures à vous 💙

Retrouvez-moi sur Instagram et sur GoodreadsFacebook et Twitter

Acheter The Paper Magician de Charlie N. Holmberg

Publicités

4 commentaires sur “[Chronique] The Paper Magician (Charlie N. Holmberg)

  1. Ton article me donne très envie de découvrir ce livre ! 😀 j’adore les romans fantastiques sur la magie ! Merci pour cette belle découverte.
    Bises, Leïla

    J'aime

  2. J’adore les livres se déroulant à cette époque, je viens juste d’en acheter un justement qui se passe en 1918 ahah ^^
    Je ne connaissais pas du tout ce roman, il a l’air vraiment bien, merci de ton avis 😉

    J'aime

  3. J’adore cette période de l’histoire moi aussi mais je crois que je n’arriverai pas à tolérer que le vocabulaire soit inapproprié à celle-ci… ça risque de gâcher mon expérience de lecture, aussi, je vais passer mon chemin. Merci 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s