[Chronique] La femme secrète (Anna Ekberg)

Merci à Benoit et aux éditions Le Cherche Midi

Hello hello ! C’est enfin (déjà) vendredi, et je reviens sur le blog pour vous parler de ma dernière lecture. Si vous avez un peu suivi mes billets C’est lundi, que lisez-vous ?, vous avez pu constater que pendant plusieurs semaines j’ai lu La femme secrète d’Anna Ekberg. J’ai pris mon temps pour cette lecture, car c’est un thriller danois assez compact et intense et du coup j’ai préféré espacer mes lectures. En tout cas, le résumé m’a intrigué dès le début et au final ce roman va tellement au-delà de ce qui y est décrit que j’ai été très agréablement surprise par la tournure de l’intrigue.

Résumé:

Louise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

Mon avis:

Bon, l’histoire peut sembler compliquée quand on lit le résumé, et en fait elle est plutôt complexe. Car Louise Andersen découvre du jour au lendemain qu’elle serait en fait Helene Söderberg. Son supposé mari Edmund lui affirme qu’elle est portée disparue depuis plus de trois ans. Or, elle n’a aucun souvenir de cet homme ni de sa vie avec lui. Alors qu’elle a fait sa vie avec Joachim sur une petite île, Edmund Söderberg vient lui apprendre qu’elle est en fait à la tête d’une des compagnies les plus prolifiques du Danemark.

Elle décide de repartir avec Edmund pour comprendre qui elle est réellement. Lousie est vraiment une femme perdue, elle a l’impression qu’elle doit découvrir ce qu’il s’est passé, mais c’est avec le coeur lourd qu’elle tire un trait sur sa vie avec Joachim. Ce dernier n’arrive pas à accepter que sa Louise est en fait Helene. Il ne peut pas rester à ne rien faire et décide donc d’enquêter pour savoir qui est Louise Andersen.

Au début du roman, je me suis demandé si Louise était vraiment Helene. Parce que comme elle je me suis posée un tas de questions. Même Louise/Helene commence à douter de sa santé mentale. Elle passe du temps avec Edmund et leurs enfants, mais rien ne lui semble réel, la femme qu’elle découvre être n’est pas du tout comme celle qu’elle est maintenant. Helene va essayer de faire remonter ses souvenirs à la surface, en commençant par le jour de sa disparition. Au fur et à mesure des pages, on réalise que certaines choses lui sont dissimulées. Elle va tout faire pour découvrir la vérité.

J’ai beaucoup aimé l’alternance entre la “nouvelle” vie d’Helene et la vie de Joachim  après le départ de ce dernier. Il remonte les traces de Louise Andersen et il va tomber sur des choses qu’il aurait surement préféré ne jamais découvrir. J’ai d’ailleurs été très agréablement surprise par la direction qu’a prise l’intrigue. Je n’ai rien vu venir, je me suis complètement laissé porté par ces mystères. Tous les deux déterrent des secrets sombres et lourds qui retournent tout sur leur passage. La question est de savoir quand et comment les chemins d’Helene Söderberg et de Louise Andersen se sont croisés.

J’ai beaucoup apprécié la plume de l’auteure, j’ai trouvé certains passages très poétiques, notamment en ce qui concerne les sentiments des personnages, ainsi que leurs questionnements. J’en ai aussi pris plein les yeux avec les descriptions magnifiques du Danemark, j’avais l’impression d’y être. Au final, j’ai comme eu l’impression de regarder un film. J’étais spectatrice d’une histoire qui va bien au-delà de tout ce que j’avais imaginé. Ça m’a rappelé le style de la saga Millenium. Je pense que si vous avez apprécié ces romans-là, vous aimerez La femme secrète.

Ma note :
★ ★ ★ ★ ★

La femme secrète est un roman à l’intrigue complexe, car plus les héros creusent, plus ils font face à des révélations inconcevables. J’ai été complètement happée par cette histoire qui est bien plus complexe qu’une simple perte de mémoire et une quête identitaire. J’ai tourné les pages avec avidité à la fin, car tout fini par prendre sens.

Vous l’avez lu ? Qu’est ce que vous en avez pensé ?

Bonnes lectures à vous les Booklovers et à très vite 💙

Retrouvez-moi sur Instagram et sur GoodreadsFacebook et Twitter

Acheter La femme secrète d’Anna Ekberg

Publicités

5 commentaires sur “[Chronique] La femme secrète (Anna Ekberg)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s